+ 0522 27 35 38
|
Lun - Ven 08:00 - 19:00 / Fermé les Weekends
Top
 

La fraude interne : la fraude fantôme… Comment la connaître, la comprendre et la déjouer ?

Aucune organisation ne peut prétendre être à l’abri de la fraude interne. Le phénomène est en augmentation partout dans le monde. La fraude peut toucher toute entreprise, quel que soit sa taille, son appartenance sectorielle ou son origine. Aucun pays, ni secteur d’activité ou organisation, quelle que soit  sa taille, n’est épargné. Les scandales financiers, ici et ailleurs, sont légion.

Le risque de fraude interne fait partie des risques opérationnels majeurs auxquels les organisations contemporaines sont confrontées. « C’est un risque réel et non virtuel » (M. Berrada, 2017)[1]. « La fraude interne est multiforme, rendue possible par la culture de l’organisation (niveau de confiance, culture du clanisme, …), la complexification des structures et des opérations, l’ingéniosité de son auteur, la pression exercée en interne (culture du chiffre, …) ou par l’extérieur (lourdeurs administratives, corruption tacite,…), etc. » (M. Berrada, 2017). Elle peut être liée au comportement des individus au sein de l’entreprise, leurs attitudes face au phénomène, mais aussi à la faiblesse ou à la défaillance des dispositifs de contrôle.

Toutefois, la fraude interne est censée représenter l’exception et non la règle. Cette exception devrait être gérée, non comme un problème auquel on se soumet, on fait face lorsqu’il survient ou, s’imaginant que cela n’arrive qu’aux autres, mais devrait être appréhendée en tant que risque opérationnel. La gestion de ce risque et la mise en place de dispositifs antifraudes sont l’affaire de tous dans une organisation. En effet, l’acteur de l’entreprise est confronté à ce fléau en tant qu’actionnaire, dirigeant, manager, employé, auditeur interne ou externe et partie prenante (client, fournisseur, institution financière, administration, …)

Qu’est-ce qu’une fraude ? Quel est le profil type du fraudeur ? Quelles sont ses mécanismes de pensée ? Quel est son coût ? Quels sont les moyens de lutte ? Quels sont les schémas les plus fréquemment utilisés ? Comment les reconnaître et les déjouer ? Quelles mesures mettre en place pour prévenir les fraudes ? Comment les détecter ?

Ce séminaire répond à toutes ces questions en partant de cas vécus détectés ou éludés par l’intervenant praticien et chercheur dans le domaine de la fraude commise en milieu de travail.

[1] Berrada Mohsin (2017), L’audit interne tout simplement. Outil de création de valeur et d’amélioration de la gouvernance des organisations, Afrique Challenge éditions, 181 p.

Participants
  • Auditeurs internes
  • Riskmanagers
  • Inspecteurs
  • Contrôleurs de gestion
  • Directeurs et chefs d’entreprises
  • Auditeurs externes
  • Consultants externes et toute personne chargée de lutter contre la fraude en entreprise
Objectifs
  • Comprendre les enjeux de la fraude interne
  • Définir les conditions de la fraude interne
  • Comprendre les modes opératoires relatifs à la fraude interne
  • Appréhender le cadre du dispositif anti-fraude
  • Conduire une mission d’investigation
Programme

Journée 1

1.Définition et conditions de la fraude

2.Modes opératoires relatifs à la fraude auxquels il faut faire attention

Journée 2

3. Dispositifs de réponse au risque de fraude: prévention et détection

4. Déroulement d’une mission d’investigation

Durée
2 jours
Date et lieu
  • Formation programmée en 2018, nous contacter
  • Lieu : Hôtel Palace d’Anfa à Casablanca
  • Les horaires sont de 09h à 17h
Formateur
  • Mohsin BERRADA
  • Directeur associé Manageris
  • Chercheur Université Nice Sophia Antipolis
  • Mohsin Berrada est titulaire d’un master recherche en sciences de gestion et diplômé en études comptables et financières, il a poursuivi ses études à l’IAE de Lyon et l’ESA de Grenoble et l’IAE de Nice école doctorale. Il a commencé sa carrière en cabinet d’audit en tant qu’auditeur comptable et financier où il a participé à de nombreuses missions d’audit légal ou contractuel dans des secteurs très variés, aux audits de due diligence en relation avec les privatisations des années 90 et à des missions d’investigations relatives à la fraude comptable et au détournement de fonds. Par la suite il a intégré l’entreprise en tant que directeur d’audit interne puis en tant que directeur financier. Il exerce aujourd’hui en cabinet (Manageris Consulting) en tant que directeur associé spécialisé dans le contrôle interne, l’audit interne, le management des risques, l’organisation et les finances. Il est également conférencier et enseigne ces disciplines en classe Master.
  • Mohsin est auteur de « L’audit interne tout simplement en 40 questions réponses», paru en février 2012 et de « L’audit interne tout simplement en 70 questions réponses», paru en février 2017 traitant de l’audit interne, proprement dit, du contrôle interne, du management des risques, de la gouvernance et de la fraude interne.
  • Mohsin BERRADA intervient dans divers congrès et participe à diverses conférences portant sur l’audit interne, la gestion des risques, la fraude interne et le contrôle interne.
Support et méthodes pédagogiques
  • Projection de diapositives
  • Echanges entre participants et intervenant
  • Les exemples pratiques seront privilégiés pendant tout le séminaire.
  • Ateliers détection et prévention de la fraude
Frais de participation
  • En inter : 8 000 DH HT par personne pour les 2 jours de formation incluant l’animation, les pauses café et le déjeuner
  • En intra :  nous contacter
Inscription et conditions

Afin de participer à  cette formation,

Nous demeurons bien entendu à votre disposition pour toute précision ou complément d’information.

nike huarache pas cher 
X
canada goose femme